Après la signature du contrat de bail, le locataire devrait encore payer plusieurs frais complémentaires à celle du loyer. Pourtant, ces dépenses sont parfois imprévues par le futur locataire. En effet, il faut payer divers frais mensuels et annuels hormis les frais d’installation. Découvrez les différents frais à prévoir.

Les frais à l’installation

Les frais à l’installation constituent la principale poste de dépense lors d’une location. En fait, un propriétaire est en droit d’exiger le paiement d’un dépôt de garantie à son locataire dès la signature du contrat de bail. Il faut également payer le premier loyer avant de disposer de la maison. Pour information, le dépôt de garantie servira pour les réparations locatives. Il sera d’ailleurs déduit quand le locataire n’a pas effectué certaines de ses obligations. Toutefois, certaines charges viendront aussi renchérir les frais. En effet, le locataire peut être emmené à payer les honoraires d’une agence immobilière. Par ailleurs, les dépenses engagées lors du déménagement devront aussi être prises en compte. Il est même conseillé de prévoir les frais d’accès au réseau téléphonique et internet.

Les frais à payer mensuellement

Les frais mensuels sont les provisions pour charges. Ces dernières serviront pour financer diverses charges telles que la facture d’eau froide ou les frais d’entretien des ascenseurs. Dans certains cas, les propriétaires prélèvent les taxes sur les ordures ménagères des provisions pour charges. Les frais mensuels interviennent également pour régler les dépenses consommables. Il est possible de citer la facture d’électricité, gaz ou encore l’internet. Pour information, les frais de raccordement aux gaz et l’électricité sont à la charge du locataire après le déménagement. À titre indicatif, les frais mensuels sont évalués entre 20 % et 30 % du loyer.

Les frais à s’acquitter annuellement

Les frais annuels impacteront une fois par an le budget du locataire. Il est donc important de prévoir à l’avance les frais annuels lors de votre première location. Il est par exemple nécessaire de s’acquitter de la taxe d’habitation. Le locataire doit également payer la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. À noter que la taxe peut être intégrée dans les charges locatives mensuelles. Le locataire devra aussi souscrire à une assurance locative obligatoire. Par ailleurs, il faudrait anticiper les charges liées à l’entretien des chaudières.

Ajouter votre commentaire